Artisan au travail sur un fauteuil en cuir chesterfield

Le Chesterfield en cuir, petite histoire d’un fauteuil d’exception

Table des matières

L’origine historique du fauteuil Chesterfield, le fleuron de l’artisanat anglais

Le fauteuil Chesterfield est plus qu’un simple siège, c’est une véritable icône du mobilier. On le voit partout : dans les films, dans les clubs privés, les bureaux et hôtels prestigieux, tout le monde a déjà pu admirer ce bijou de l’artisanat anglais. S’il est pour tous un symbole de luxe et de réussite sociale, peu de gens connaissent son histoire. Nous vous proposons un voyage dans le temps pour connaitre la genèse de ce fauteuil d’exception. 

L’origine du fauteuil Chesterfield, entre légende et vérité historique

Chesterfield est une ville du Royaume-Uni située dans le comté du Derbyshire. Quant au fauteuil éponyme, il est le fruit du savoir-faire des artisans de cette région anglaise. On retrouve des traces des premiers modèles en cuir capitonné, technique spécifique qui porte également le nom de Chesterfield, dès la fin du 19e siècle, plus exactement en 1880. Les certitudes historiques s’arrêtent ici.

À présent, voici la légende. C’est le 4e comte de Chesterfield, le Lord Philip Stanhope, éminent politique et homme de lettres anglais, qui aurait commandé à son tapissier le premier fauteuil Chesterfield. Connu à la Chambre des communes pour son éloquence, il fut ambassadeur de Hollande, vice-roi d’Irlande et secrétaire d’État. En tant que politicien et artiste renommé, il recevait chez lui les grands de ce monde : hommes politiques, écrivains, aristocrates et autres représentants de la noblesse. Le gratin de la société anglaise et européenne en somme. Beaucoup participaient à ses réceptions pour y parler politique ou l’écouter déclamer les textes de sa composition, lui qui était reconnu pour ses talents oratoires.

Néanmoins, un détail chagrinait le Lord. Lorsque ces messieurs dames de la haute société quittaient sa demeure, leurs apparats étaient toujours froissés. Pour lui, la faute revenait aux fauteuils en tissus de son salon. Ainsi, il demanda à ce qu’on lui confectionne un fauteuil en cuir, solide, lisse et confortable, avec une assise basse qui ne froisserait pas les vêtements. Il aurait même eu l’idée du cuir matelassé. Hélas, beaucoup pensent qu’il s’agit simplement d’une rumeur, ou plus exactement d’un « coup marketing ». En joignant leur création au nom d’un lord qui incarnait l’élite de la société, les artisans du Chesterfield l’ont associé au prestige et à la noblesse, augmentant la réputation et la valeur du fauteuil Chesterfield.

Canapé chesterfield en cuir de basane cognac
Canapé Chesterfield 2 places, en cuir de basane couleur Havane, modèle Churchill

Reconnaitre un vrai fauteuil Chesterfield

De nos jours, le fauteuil en cuir Chesterfield est le symbole absolu du luxe à l’anglaise. Dans l’imaginaire collectif, c’est dans ce genre de fauteuil que l’élite de la société se prélasse pour fumer un cigare, boire un whisky et débattre de l’avenir du monde. Ce modèle singulier possède incontestablement un cachet luxueux. C’est pour cette raison qu’il est plébiscité par les hôtels, restaurants chics ou les grands centres d’affaires. Tout lieu qui souhaite se donner une image de prestige en somme. Et comme tout produit que l’on s’arrache, il est victime de contrefaçons. De fait, comment reconnaitre un authentique fauteuil Chesterfield ?

La noblesse des matériaux

Pour commencer, tous les matériaux utilisés pour sa confection sont nobles et haut de gamme. La structure est en bois massif, souvent du bois de hêtre, plus dense et durable que le chêne. Le revêtement est nécessairement en cuir pleine fleur, généralement du mouton, appelé cuir de basane. Par ailleurs, il est traité via un procédé ancestral, le tannage végétal. C’est la seule technique qui garantit la durabilité et la souplesse du cuir.

Des finitions haut de gamme

Le siège est matelassé, c’est-à-dire qu’il contient un rembourrage, traditionnellement en crin de cheval. De nos jours, les types de rembourrage sont plus variés et accessibles. Bien évidemment, le cuir est capitonné de manière régulière avec de gros boutons apparents nommés les « capitons ». Dossiers et accotoirs sont placés sur une seule et même ligne assez basse. Les tapissiers ajoutent une superbe finition cloutée sur le liseré de certaines coutures. Un véritable bijou de l’artisanat.

Comment le Chesterfield s’est exporté à travers le monde

Rappelons qu’au 18e siècle, un revêtement en cuir matelassé, c’est-à-dire rembourré, est totalement nouveau. À l’époque, la plupart des chaises et fauteuils sont relativement inconfortables et ont un design grossier. Ainsi, un tel mobilier est une petite révolution. Les fauteuils et les canapés Chesterfield se répandent à travers l’Angleterre comme une trainée de poudre. Tout le monde veut son exemplaire pour afficher fièrement sa réussite sociale. Dès lors, beaucoup de clubs privés et autres gentlemen’s club se l’approprient. Mais pas que.

Un autre phénomène de mode contemporain, c’est l’hypnose. Afin de démocratiser et donner de la crédibilité à cette récente discipline, les psychiatres décident d’utiliser les célèbres fauteuils Chesterfield lors de leur séance. Mais c’est finalement la colonisation britannique qui va permettre à ce siège de s’exporter en dehors des frontières anglaises dont il est un nouveau symbole national. On le retrouvera en Australie, en Inde, au Canada, puis aux quatre coins du monde.

Les Fauteuils Chesterfield
Fauteuil Chesterfield modèle Churchill, en cuir de basane à capitons

Choisir son fauteuil Chesterfield

Chez Mon fauteuil club, nous sommes fiers de compter le fauteuil Chesterfield parmi les modèles de notre collection. Il exige un véritable savoir-faire et représente un réel défi technique relevé par nos artisans émérites. Nous le déclinons dans des coloris miel, havane, chocolat, cognac, mais aussi dans des teintes plus audacieuses comme le rouge, le noir, le vert antique ou le vert anglais. Un fauteuil Chesterfield haut de gamme comme ceux que nous proposons requiert 7 à 8 semaines de travail. Comme toujours, la qualité exige du temps ! Nous utilisons une structure en bois de hêtre massif séché au four et un revêtement en cuir de mouton pleine fleur traité par tannage végétal. Un procédé ancestral qui magnifie le cuir et allonge sa durée de vie.

Les coutures, le capitonnage du cuir et les clous de tapissier sont fixés à la main. Un travail minutieux qui fait toute la différence entre un Chesterfield haut de gamme et ses copies industrielles. Le cirage et la patine sont appliqués manuellement en fonction des goûts de nos clients. Certains souhaitent un revêtement avec une patine déjà marquée tandis que d’autres préfèrent attendre que la patine du cuir se forme naturellement, avec l’usage et le temps. En commandant un fauteuil Chesterfield sur Mon Fauteuil Club, vous êtes assuré d’avoir un produit d’une qualité exceptionnelle, personnalisable, tout en bénéficiant de notre accompagnement, fruit de plus de quarante ans d’expertise. Si vous ne l’avez pas encore vue, allez admirer notre collection de fauteuils et canapés Chesterfield. Et pour les plus curieux, découvrez l’histoire de son descendant, le célèbre fauteuil club !

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Panier
retour header