Comment restaurer son ancien fauteuil Club  ?

Table des matières

Restauration Fauteuil Club en cuir

Le fauteuil club est un classique indémodable que l’on aime chiner en brocante ou transmettre dans une famille de génération en génération. Il est donc rare de le trouver en parfait état. Pour que votre fauteuil retrouve son lustre d’antan, une restauration s’impose. Deux choix s’offrent à vous : faire appel aux services d’un tapissier professionnel ou, si vous êtes doués de vos mains, la faire vous-même. Afin d’en juger, on vous explique en détail comment restaurer un ancien fauteuil club.

Restaurer son ancien fauteuil club en 7 étapes

Vous avez déniché un magnifique fauteuil club à la structure intacte, mais le cuir est en piteux état ? Voici les 7 étapes à suivre pour redonner à votre mobilier d’intérieur tout son éclat. Pour chacune d’entre elles, soyez aussi délicat et méticuleux que possible. Ainsi, vous pourrez peut-être vous approcher de la qualité du travail de restauration d’un artisan.

1. Le dégarnissage

La première étape consiste à démonter le garnissage du fauteuil. On retire les peaux, le rembourrage et même le sanglage s’il est abimé. Cela permet de mesurer l’étendue des dégâts, de nettoyer l’armature et de la consolider si nécessaire.

2. Le sanglage

Les sangles sont le « plancher » de votre fauteuil  : plus elles sont serrées, plus le maintien sera assuré. N’oubliez pas qu’elles portent le poids de l’assise, leur fonction est donc primordiale. Le sanglage doit également être réalisé sur le dossier.

3. Le guindage

Le guindage est la mise en place des ressorts et de leur fixation. Ce sont eux qui assurent la bonne suspension de votre fauteuil. Cette étape de restauration de votre fauteuil est à réaliser avec beaucoup de soin. En effet, un ressort mal fixé risquerait de se tordre. Enfin, il faut recouvrir le tout de toile forte, une toile de jute épaisse et résistante.

4. Le garnissage

Les fauteuils club sont traditionnellement garnis en crin. C’est un travail délicat qui demande le savoir-faire d’un professionnel. Aujourd’hui, on remplace parfois le crin par de la mousse : moins résistante, elle est aussi moins onéreuse et plus facile à poser. Le crin est ensuite recouvert et emballé dans une toile d’embourrure.

5. La mise en blanc

La mise en blanc du fauteuil club est la dernière étape de garniture. La pose d’un tissu de coton blanc permet de changer le tissu ou le cuir de surface ultérieurement, sans avoir à refaire toute la garniture.

6. La pose des cuirs

Une fine couche de ouate sépare la toile blanche du cuir décoratif afin d’éviter les frottements et assurer une meilleure longévité du siège. Pour les fauteuils club, on utilise normalement du cuir pleine fleur en basane de mouton. Comptez entre 6 et 8 peaux pour recouvrir un fauteuil complet.

7. La patine

C’est la dernière étape de restauration de votre fauteuil. La mise en teinte est personnelle et dépend de l’aspect final que vous souhaitez donner à votre siège. Le travail de la patine est un art à part entière !

Les méthodes pour donner un aspect neuf au cuir d’un fauteuil club

Restaurer le cuir est une des opérations incontournables lorsque vous souhaitez réparer un fauteuil club. En effet, selon le degré d’usure, il peut être nécessaire de le faire recouvrir d’une nouvelle peau tannée (ou d’un tissu) ou d’en refaire la patine. Vous pouvoir choisir de la basane couleur « cognac », « miel » ou « havane ». Nous vous recommandons de faire appel aux services d’un professionnel pour changer ou restaurer la couverture d’un fauteuil club. Les manipulations à base d’humidifications et de séchages, nécessaires à la mise en place du nouveau cuir, réclament un savoir-faire hautement spécialisé. Si votre « club » date d’avant 1950 et si vous n’avez pas de contrainte de budget, optez pour une restauration traditionnelle.

Les professionnels spécialistes de la remise en état des fauteuils club peuvent aussi prendre en charge la réparation de dégâts plus localisés sur le cuir. Telles que les craquelures, les éraflures ou les décolorations localisées. Les artisans s’efforcent de retrouver l’aspect et la souplesse de la peau d’origine. Les principales opérations effectuées correspondent à un nettoyage puis à l’application de produits nourrissants sur le cuir. Elles se complètent généralement par une patine, procédé qui consiste à répéter des cycles de teinte et de cirage jusqu’à obtenir l’aspect désiré. Des étapes similaires à celles réalisées lors de la fabrication du siège. Le cuir retrouvera alors un éclat et une tonalité très proches de la couleur initiale.

Pour la restauration de votre fauteuil en cuir, soyez patient !

Même si vous confiez la restauration de votre fauteuil club à un professionnel, comptez au moins deux semaines pour un travail entièrement réalisé à la main. Les peaux à elles seules demandent deux jours entiers de séchage. La qualité exige du temps !

Le bon plan pour rajeunir momentanément votre fauteuil

Vous avez envie que votre « club » ait un look plus moderne en attendant une restauration en profondeur ? Recouvrez-le d’une toile en coton épaisse ! Avec les très nombreux motifs et imprimés disponibles sur ce type de support, vous trouverez facilement le tissu qui mettra en valeur votre fauteuil. Et si malgré tous nos conseils, vous sentez que vous avez besoin de l’aide d’un professionnel pour la restauration de votre fauteuil club, contactez-nous !

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Panier
retour header