Fauteuil Club et cigare, le secret du luxe à l’anglaise ?

Table des matières

Contrairement aux idées reçues, le fauteuil club est né de la créativité française à la fin des années vingt, en pleine aventure Art déco. Appelé d’abord « fauteuil confortable », il va régner en maître absolu dans les lieux de prestige. Notamment dans les salons très huppés des cercles select français, comme anglais. On l’a très vite associé aux ambiances feutrées où se réunissait l’élite de la société. Encore aujourd’hui, il est synonyme de luxe et d’épicurisme. Installez-vous confortablement dans votre fauteuil club en cuir, allumez votre cigare et remontez dans le temps pour découvrir comment ce siège mythique a contribué à façonner la légende des gentlemen’s club.

Le fauteuil club et le luxe à l’anglaise

Ce mobilier français, rappelons-le, portait à ses débuts le qualificatif de « confortable ». On l’opposait naturellement aux sièges courants de l’époque, particulièrement droits et fermes. S’ils maintenaient parfaitement le dos, ils n’invitaient pas spécialement à la détente et au laisser-aller ! Très vite, le fauteuil club va conquérir une clientèle prestigieuse avide d’élégance et de nouveauté. C’est que ce siège révolutionnaire ne manque pas d’atouts : sa forme profonde et enveloppante, son assise souple et la douceur de son cuir en font un produit original qui connait un succès fulgurant. Ce sont sans doute ces qualités, si proches de l’esprit gentleman, qui lui ont permis de séduire les clubs typiquement anglais.

Gentleman savourant un whisky dans une ambiance feutrée
Gentleman savourant un whisky ©Dollar Gill

Création emblématique de l’Art déco, il s’adresse à la haute société fortunée des années folles, qui, malgré cette appellation, demeure relativement conformiste. Depuis le XVIIe, les gentlemen’s clubs anglais forment des cercles très privés. Leurs membres étaient constitués de l’élite aristocratique, financière, intellectuelle ou politique qui débattait autour d’intérêts convergents. Lieux très masculins, les clubs cultivent un art de vivre où les plaisirs et le raffinement avaient une place prépondérante. D’un point de vue historique, le « fauteuil confortable » est donc devenu le « fauteuil club », car les gentlemans anglais se sont approprié ce fauteuil haut de gamme. Cette appellation aura un retentissement mondial définitivement adopté puisque encore aujourd’hui, c’est ainsi qu’on le nomme. 

Fauteuil club et cigare, le choix gagnant des lounge bars

Si l’histoire de l’Empire britannique s’écrit très souvent dans les salons de ses cercles privés, les gentlemen savent aussi s’amuser. Outre les intrigues politiques qui s’y nouent, le jeu en constitue l’activité principale : dés, backgammon, cartes, billard… permettent à ces messieurs de relâcher la pression entre personnes du même statut social. L’art de la conversation entre pairs, lovés dans un épais fauteuil club, autour d’un verre de sherry ou de scotch, accompagné d’un bon cigare, fait tout autant partie de leurs rituels. N’est-ce pas cette représentation qui s’impose dans notre imaginaire lorsque l’on évoque les gentlemen’s clubs ?

Fauteuil club Gentleman en cuir de basane couleur cognac
Fauteuil club Gentleman en cuir de basane couleur cognac

De Winston Churchill avec ses 150 000 havanes fumés, aux clichés cinématographiques, le fauteuil club est devenu l’emblème d’un état d’esprit. Celui de la recherche du moment parfait, cosy, où l’on prend le temps de savourer les meilleurs des cigares du monde. Malgré sa démocratisation, il conserve cette image de prestige et de volupté associés. D’autant que les différentes lois antitabac ont curieusement redonné un second souffle aux fumoirs et autres cigares lounges. Un fauteuil concrétise à lui seul l’esprit de convivialité et le plaisir du cigare, chers aux membres des gentlemen’s clubs : le fauteuil club Gentleman. Son dossier plus resserré, et ses accoudoirs finement travaillés le distinguent des autres formes de fauteuils club. Découvrez le confort inégalable de ce siège mythique qui a su séduire la crème de la société britannique pour devenir un symbole de luxe et d’abondance.

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Panier
retour header