Rechercher

Savez-vous pourquoi les fauteuils de cinéma sont rouges ?

Table des matières

Intérieur d'une salle d'opéra, avec ses sièges en velours rouge

Au cinéma, comme au théâtre, les fauteuils sont rouges. Mais pourquoi le choix d’une telle couleur pour les salles de projection ? Il semblerait que ce soit directement lié aux mœurs du XIXe siècle.

Le choix du rouge pour les fauteuils des théâtres

À l’époque, les sièges de théâtre étaient rouges. Cette tradition s’est perpétuée avec l’avènement du cinéma. Est-ce une coïncidence ou le rouge représente-t-il quelque chose de particulier dans le monde du spectacle ? D’après les chercheurs, le rouge est un réel symbole dans le monde culturel. Il évoque notamment la vivacité, la passion, le luxe, la légèreté et la beauté de la spiritualité. C’est donc sans surprise qu’il domine dans les accessoires de cinéma, haut lieu de divertissement.

Des sièges rouges pour contrer le mauvais sort

Les recherches ont aussi conduit à une autre conclusion. Le rouge s’oppose tout simplement au vert. Si pour beaucoup le vert représente l’espoir, au théâtre, il porte malheur. Les comédiens fuient cette couleur. En effet, dans l’ancien temps, les vêtements étaient recouverts de cyanure ou d’oxyde de cuivre pour obtenir cette teinte. Les acteurs avaient peur que ce soit nocif pour la santé. C’était aussi la teinte du mal et du fou. Ceux qui portaient du vert s’éclipsaient avant la fin de la représentation pour ne pas subir les critiques des spectateurs.

Salle de cinéma classique, spectateurs installés sur fauteuils en velours rouge
Les fauteuils rouges, un classique des salles de spectacle

Les meilleures salles de cinéma à Paris 

Paris compte de nombreuses salles de cinéma qui se distingue par leur accueil, leur confort, leur propreté et leurs tarifs. Le Pathé quai d’Ivry est parmi les plus prisés. Les cinéphiles apprécient particulièrement le confort de ses sièges et l’espace entre les rangs. La salle est parfaitement climatisée. La qualité de projection est excellente, et l’écran géant de 21 m sur 11 m de la salle numéro 1 ne laisse personne indifférent. Le cinéma possède un intérieur impeccable, avec une bonne facilité d’accès et des tarifs abordables. Parmi les autres salles très appréciées, on trouve le MK2 Bibliothèque (XIIIe), l’Escurial Cinéma (XIIIe) et l’UGC Ciné Cité Bercy (XIIe).

Les salles de projection inoubliables à Berlin 

Ville culturelle et dynamique, Berlin est le lieu de rendez-vous des passionnés de cinéma. Dans les années 1920, elle comptait 320 salles. Cet engouement pour le 7e art est toujours bien vivant. Aujourd’hui encore, la ville accueille annuellement des centaines de projections. Les studios de production prolifèrent et les salles les plus insolites ont fait leur apparition. Nomaden Kino innove avec son concept de cinéma mouvant, avec un déplacement constant et une projection en plein air. Chaque semaine, le cadre change. Lichtblick est la plus petite salle de la ville. Les sièges sont évidemment en velours rouge et il n’y a que quelques rangées pour accueillir les cinéphiles. L’entrée au cinéma Köpi est gratuite. La salle de ce cinéma punk se trouve dans la cave d’un ancien squat, les films y sont projetés en VO.

Le fauteuil rouge au cinéma, un héritage culturel

Une autre explication demeure : le rouge donne bonne mine, tout simplement. À l’époque où observer le public et les toilettes des spectateurs était une activité en soi, le rouge était utilisé pour flatter le teint de ces messieurs dames. Certaines émissions de télé, comme « The Voice », ont aussi choisi le rouge pour recouvrir leur siège. C’est une couleur éclatante qui renvoie à la créativité, la passion et l’élan vital. Ainsi, les fauteuils rouges dans les lieux de spectacle sont devenus une véritable coutume. Entre tradition et esthétique, il y a fort à parier que ce joli revêtement rouge durera encore longtemps. Cette histoire a d’ailleurs inspiré nos artisans. Chez Mon fauteuil Club, tous nos modèles sont disponibles en cuir de basane rouge. Une teinte audacieuse qui revigore et marque les esprits.

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email