Mon panier:
0 produit - 0,00 €
Votre panier est vide.

0

Demande d'échantillon

Le canapé club au secours de la psychothérapie

En France, 1,2 million de personnes souffrent de troubles psychiques

Quelles sont les principales raisons qui poussent les français à se blottir dans le confortable Canapé Club en cuir d’un psychothérapeute pour se faire aider ?

 

portrait d'une femme qui pleure

photo : femme qui pleure

Les plus exposés aux troubles psychiques et mentaux

Aujourd’hui, les personnes souffrant de troubles psychiques et mentaux commencent à s'allonger sur les Canapés Clubs des psychiatres, psychologues ou psychothérapeutes pour bénéficier d’une aide.

D’après les statistiques, 80% des patients s’adressent directement à des psychiatres et psychologues, les spécialistes de la santé mentale. La majorité sont des femmes de plus de 40 ans. Les personnes exerçant dans des domaines intermédiaires sont plus exposés que les cadres, chefs d’entreprise, commerçants et artisans. Cela démontre à quel point le stress est à l’origine des troubles mentaux.

Cette tranche de population est plus vulnérable à la dépression et aux troubles de l’humeur. L’apparition précoce ou normale de déficiences intellectuelles est alarmante, incitant 15% des interrogés à consulter un psy. Il existe aussi d'autres cas fréquents : l’apparition ou la persistance des troubles du langage, les problèmes de motricité et de mobilité...

Les consultations en ligne

Lorsqu’on parle de Psy, on imagine forcément un cadre apaisant, avec un fauteuil Club en cuir pour le spécialiste de la santé mentale et un canapé Club microfibre pour le patient. Pendant des séances de 30 minutes à une heure, le patient peut s’exprimer et dialoguer avec le professionnel.

Avec les nouvelles technologies, les consultations ont pris une autre tournure. Désormais, elles peuvent se passer en ligne. Cette méthode s’avère intéressante dans la mesure où les séances se déroulent de la même façon qu’une thérapie directe. Le psychothérapeute accorde la même importance aux propos de ses patients même s’ils ne sont physiquement pas présents. Le patient peut s’exprimer même s'il ne peut pas se déplacer. Il peut voir son psy par visioconférence ou se contenter de l'entendre.

Évidemment, le patient doit s’aménager lui-même un cadre propice et prévoir un moment de réflexion après chaque séance avant de reprendre ses activités.

Un cadre apaisant à aménager soi-même

Parfois, il suffit de réaménager son cadre de vie pour se remonter le moral. Une nouvelle couleur sur les murs, des fleurs sur le bureau ou sur le rebord de la fenêtre, une entrée de lumière plus grande… Il ne faut surtout pas oublier un Fauteuil Club, compagnon idéal pour se détendre. Chaque détail compte pour apporter une touche de fraîcheur chez soi ou au bureau.

D'autres articles sur les canapés clubs :