Comment refaire soi-même un fauteuil club de A à Z ?

Découvrez tous les secrets de restauration de votre fauteuil en cuir

Le fauteuil club est un classique indémodable que l’on aime chiner en brocante ou garder dans la famille de génération en génération. Il est donc rare de le trouver en parfait état. Une restauration de votre fauteuil s’impose alors souvent.

Restauration Fauteuil Club

 

Il est possible de refaire soi-même un fauteuil en cuir de basane, ou bien de faire appel à un tapissier professionnel : c’est un travail qui demande d’avoir plusieurs cordes à son arc !

7 étapes pour refaire soi-même son fauteuil club dans les règles de l’art

Vous avez déniché un magnifique fauteuil club à la structure intacte, mais le cuir est à changer ? Voici les 7 étapes à suivre pour redonner à votre meuble d’intérieur tout son lustre passé ! Soyez soigneux et délicat pour mener cette restauration de fauteuil comme un professionnel.

1. Le dégarnissage

La première étape consiste à démonter le garnissage du fauteuil. On retire les peaux, le rembourrage et même le sanglage s’il est abimé. Cela permet de mesurer l’étendue des dégâts, de nettoyer l’armature et de la consolider si nécessaire.

2. Le sanglage

Les sangles sont le « plancher » de votre fauteuil  : plus elles sont serrées, plus le maintien sera assuré. N’oubliez pas qu’elles portent le poids de l’assise, leur rôle est donc très important ! Le sanglage est à réaliser sur le dossier également.

3. Le guindage

Le guindage est la mise en place des ressorts et de leur fixation. Ce sont eux qui assurent la bonne suspension de votre fauteuil. Cette étape de restauration de de fauteuil est à réaliser avec soin. En effet, un ressort mal fixé risquerait de se tordre. Enfin, il faut recouvrir le tout de toile forte.

4. Le garnissage

Les fauteuils club sont traditionnellement garnis en crin. C’est un travail délicat qui demande le savoir-faire d’un professionnel. Aujourd’hui, on remplace parfois le crin par de la mousse : moins résistante, elle est aussi moins onéreuse et plus facile à poser. Le crin est ensuite recouvert et emballé dans une toile d’embourrure.

5. Mise en blanc

La mise en blanc du fauteuil club est la dernière étape de garniture et précède la pose du cuir. La pose d’un tissu de coton blanc permet de changer plus tard le tissu ou le cuir de surface sans avoir à refaire toute la garniture.

6. Pose des cuirs

Une fine couche de ouate sépare la toile blanche du cuir décoratif afin d’éviter les frottements et assurer une meilleure longévité du siège. Pour les fauteuils club, on utilise normalement du cuir pleine fleur en basane de mouton. Comptez entre 6 et 8 peaux pour recouvrir tout un fauteuil.

7. Patine

C’est la dernière étape de restauration de votre fauteuil. La mise en teinte est personnelle et dépend de l’aspect final que vous souhaitez donner à votre fauteuil club. Le travail de la patine est un art à part entière !

Pour la restauration de votre fauteuil en cuir, soyez patient !

Même si vous confiez la restauration de votre fauteuil club à un professionnel, comptez au moins deux semaines pour un travail entièrement réalisé à la main. Les peaux à elles seules demandent deux jours entiers de séchage !