Partez à la découverte de l’origine du fauteuil club !

Le siège en cuir le plus connu au monde a une histoire surprenante !

Le fauteuil club tel qu’on le connait aujourd’hui est reconnaissable.
Assises généreuses et rembourrées, matériaux de qualité et les soins apportés aux finitions garantissent confort et longévité. C’est le siège historique idéal pour les soirées au coin du feu ou les séances de lecture. Mais d’où vient exactement la découverte concept connu du monde entier ? Plus précisément, son origine est-elle française ou anglaise ?

Connaissez-vous les origines du fauteuil club ?

Le concept est apparu en Angleterre au XIXe siècle, mais à cette époque, le cuir a encore été très peu utilisé. C’est au XXème siècle, en France, durant les années Art déco qu’il a été popularisé.
Les premiers modèles se présentaient avec davantage de volume et de rondeur, en contraste avec les modèles moins enrobés et plus droits de l’époque. Ils ont pris une allure originale, un mélange parfait qu’on trouve dans les clubs privés des gentlemen’s d’Angleterre. La Bergère était destinée aux femmes de France.
Les designers ont primé le confort et la solidité sur l’esthétique. Au cours des siècles, leur forme a beaucoup évolué, suivant les événements majeurs de l’histoire. L’Art nouveau et l’Art déco du XXème siècle ont dominé les modèles, tandis qu’après la guerre, les « chapeau de gendarme » et « Moustache » ont eu le vent en poupe.

Quelles sont les principales caractéristiques du fauteuil club ?

Plus français qu’anglais, ce meuble a vraiment été reconnu comme tel à partir de 1929. Il a été largement utilisé dans les clubs anglais et français, ce qui a en partie inspiré son appellation.
Indémodable et intemporel, il allie confort, luxe et perfection. D’une manière générale, il est reconnaissable par une forme ronde, de larges accoudoirs, des assises bien garnies et confortables, ainsi qu’un revêtement en cuir de basane.
Au XXème siècle, il a marqué les décorations intérieures des résidences des quartiers chics français. Il représentait également le luxe dans le confort tel que les Anglais qualifient leur propre style de décoration. Aujourd’hui encore, en France comme en Angleterre et dans le monde entier, il continue de ravir les jeunes générations.
Durant ses premières années de production, il a été décliné en de nombreux modèles, pour ne citer que le « Moustache ».

Les techniques de fabrication du siège le plus connu de monde ont bien évoluées

Dès l’origine, ce meuble est connu pour sa finition en cuir de basane en provenance de mégisseries françaises, obtenu par un tannage végétal. Il est patiné à la main pour faire ressortir la nuance des couleurs et la beauté du cuir. Les cicatrices naturelles sont mises en évidence. Les coussins sont déhoussables et rembourrés de crin végétal ou de plumes. Les châssis et les pieds sont en hêtre massif séché au four, étuvés et traités.
Avec l’apparition et la popularité de nouvelles matières, certains changements ont été apportés dans sa fabrication. Pour certains modèles, la peausserie en mouton a été remplacée par du similicuir, tandis que l’assise à soufflets et les ressorts laissent la place à de la mousse.