Les incroyables secrets de fabrication du fauteuil club artisanal

CONNAISSEZ-VOUS LE PARCOURS EXCEPTIONNEL DE CONFECTION DE CE MEUBLE INDÉMODABLE ?

Les fauteuils clubs sont des éléments de décoration indémodables, offrant une touche d’élégance exceptionnelle à tout intérieur. Outre le côté pièce de déco, ce meuble optimise le confort d’une salle de séjour mais également d’une chambre à coucher. De fabrication traditionnelle et de confection artisanale, le fauteuil club résiste aux époques et à l’usage.

Au début du XX siècle, un miracle de fabrication artisanale se produit

Le fauteuil club en cuir de mouton était appelé fauteuil confortable au début du XXème siècle. Très enveloppant, ce type de meuble a équipé notamment de nombreux clubs privés français et anglais, fréquentés par des hommes de la haute société.

Une inspiration de l’Art déco

Secrets de fabrication d'un fauteuil clubLa forme du fauteuil était en premier lieu fortement inspiré du style Art déco, avec des lignes souples et épurées.

Vers 1930 jusqu’à la période d’après-guerre, de nouveaux modèles ont fait leur apparition, avec des lignes plus arrondies et des assises plus confortables. Les noms des différents modèles s’inspirent de la forme de leur dossier. Par exemple, le fauteuil chapeau de gendarme compte parmi les plus célèbres.

Hormis le dossier, il y a eu des changements notables au niveau des accoudoirs et des assises. Le rembourrage a évolué au fil du temps pour offrir un meilleur confort aux occupants.

Dans la majorité des cas, la fabrication de ce meuble est artisanale et requiert un véritable savoir-faire. Il possède un revêtement essentiellement en cuir (basane, vachette, etc.). La basane est une peau de mouton préparée.

Combien de métiers différents interviennent dans la fabrication artisanale d’un fauteuil club ?

Créateurs, menuisiers, mégissiers, tapissiers, coloristes et selliers-garnisseurs sont les principaux corps de métiers se chargeant de la fabrication des fauteuils clubs. Pour arriver à un résultat digne des meubles des années 20, ils respectent certaines règles de confection et utilisent des matériaux de grande qualité.

Le choix du cuir est essentiel pour garantir une excellente longévité ainsi qu’une esthétique exceptionnelle. Pour rehausser son aspect, il faut tout d’abord le teinter, puis le patiner et le cirer. Ces différents travaux se réalisent à la main en vue de reproduire fidèlement les mobiliers du début du XXème siècle.

La basane est l’un des cuirs les plus utilisés pour la confection de ce type de fauteuil. Pour qu’un modèle soit authentique, les fabricants mettent en œuvre essentiellement des cuirs pleine fleur. Cela présente des rides, des accrocs, des plis de graisse, ainsi que diverses marques offrant un cachet “brocante”.

Les secrets de la bonne assise de ce meuble exceptionnel

Petit fauteuil club "chapeau de gendarme"
Petit fauteuil club « chapeau de gendarme »

Concernant la fabrication de l’assise, des coussins, des accoudoirs et des dossiers, il est également nécessaire de bien choisir les suspensions et les matériaux à utiliser pour le rembourrage afin que le fauteuil ne se déforme pas prématurément. Les suspensions biconiques sont les mieux adaptées aux fauteuils clubs. Les biconiques offrent une assise souple et traditionnelle, tandis que les ressorts nosag se trouvent sous une assise fixe.

Au niveau de la structure et du piètement, le pin massif et le hêtre massif sont généralement les plus utilisés.

Les fauteuils clubs produits par des artisans sont des reproductions des grands classiques tels que le chapeau de gendarme. Ils sont faciles à entretenir, leur durée de vie peut atteindre 40 ans.