1904, découvrez quels objets ont révolutionné le quotidien !

Les nouveautés présentées lors de l’exposition universelle ? Vous allez être surpris

L’exposition universelle de 1904 est la troisième exposition universelle organisée sur le sol des États-Unis. Son objectif est de permettre aux états du monde de présenter les nouveautés de leurs industries et de leur culture, depuis les œuvres d’art jusqu’aux objets du quotidien. La foire de 1904 prend place dans la ville de Saint-Louis, dans le Missouri. Elle célèbre le centenaire de l’acquisition de la Louisiane par les États-Unis.

1904, découvrez l’événement qui a changé notre quotidien à tous !

C’est à l’époque la plus grande foire mondiale  jamais réalisée. Elle s’étend sur 5 km2 et occupe 1500 bâtiments interconnectés : la visiter entièrement demande a minima une semaine ! Comme chaque exposition universelle, ses infrastructures sont construites de manière temporaire. Elles sont uniquement destinées à abriter les visiteurs pendant un à deux ans.
Les deux pays à l’honneur sont évidemment les États-Unis et la France (ancienne propriétaire de la Louisiane). La foire était une occasion de maintenir et consolider cette amitié historique. Afin de flatter la France, on lui réserve le plus beau des pavillons : un bâtiment de style « beaux-arts », réplique du « grand Trianon » de Versailles, et rappelant directement le règne de Louis XIV. La vedette de la foire est le « foudre de la maison Pommery ». C’est un immense tonneau de vin sculpté par Emile Gallé, sur lequel une allégorie de la France offre un verre de vin à une allégorie des États-Unis chevauchant un sphinx à tête d’indien.
Cette sculpture, ainsi que les pavillons d’exposition d’« indigènes » qui ont eu lieu lors de la foire, apparaissent à l’heure actuelle comme de terrifiants témoignages du racisme institutionnel de l’époque.

Fauteuil club, gramophone et hot dog… quel point commun entre ces objets ?

L’innovation la plus marquante de l’exposition de 1904 reste sans doute le gramophone. Bien que ses premiers modèles aient été présentés quelques années auparavant, c’est en ce début de siècle que l’objet va véritablement se populariser. Glorieux fils du phonographe, il changera la face de la musique et du cinéma.

Côté aliments, on voit apparaître pour la première fois à grande échelle le cône à crème glacée, le hot-dog, le thé glacé, la barbe à papa et même le hamburger !

Côté mobilier, deux grandes nouveautés font leur apparition. Premièrement, on voit s’ancrer dans tous les salons de nouveaux fauteuils de cuir confortables (ce qu’on appellerait aujourd’hui des fauteuils club) découverts lors de l’exposition universelle de Paris en 1900. Deuxièmement,  on y découvre la Butterlfy Chair, cette petite chaise pliable et transportable composée d’une structure de bois et d’une housse en cuir. En raison de sa légèreté et de son côté pratique, cette dernière sera immédiatement adoptée par les militaires. En particulier par les armées britanniques et italiennes.

Savez-vous que l’exposition universelle n’a pas été le seul événement de l’année ?

La même année, Saint Louis accueillera également les Jeux Olympiques d’été. Ce sont les premiers J.O. sur le sol américain. Toutefois, en raison des coûts élevés du voyage transatlantique, de nombreux athlètes européens ne s’y rendront pas.